Pascal Saini: le vertige de la ligne

Pascal Saini est né en 1944 à Genève. Il vit et travaille à Epeisses, Avully (GE).

« (…) les dessins de Pascal Saini qui, à bien des égards, renouent avec l’imaginaire spatio-dynamique des cubo-futuristes et suprématistes. Dans ses perspectives ouvertes où s’entrecroisent des trajectoires de lignes, l’artiste projette un monde de la perception plane. Un monde sans objet ni pesanteur, dans lequel rien ne paraît bouger mais où tout est prêt à s’élancer dans une saisie de l’espace et du temps. La géométrie de Pascal Saini s’inspire plus de la physique de Newton et d’Einstein que des théories d’Euclide. C’est pourquoi ses dessins ne reflètent guère l’équilibre ou l’harmonie des corps, mais bien les forces gravitationnelles de l’univers et le comportement quantique de la matière. Tendue entre statique et dynamique, la légèreté du trait guide les intentions de la main de l’artiste, traçant tour à tour des itinéraires verticaux ou horizontaux, des croisements perpendiculaires. De ces enchevêtrements fluides émergent alors des profondeurs de champ, définissant les plans inclinés de quelque architecture aérienne ou cosmique. (FHB, 27.11.18)